L a    p é d a g o g i e

les 15 principes d'exécution

Une séance d'entraînement est un parcours ou un déplacement plus ou moins long durant lequel :

on marche, on court, on saute, on progresse en quadrupédie, on grimpe ou escalade, on chemine en équilibre instable, on lève et on porte, on lutte, on nage (si possible ) 

Le parcours peut s'effectuer :

sur un itinéraire quelconque en forêt, à travers la campagne, dans un parc, jardin,  etc

...sur parcours spécialement aménagé... 

...ou sur un espace restreint approprié spécialement et composé d'un "plateau" comportant le matériel nécessaire à l'exécution des exercices.

La pédagogie respecte des règles, dont les unes découlent directement de la doctrine naturelle (travailler en souplesse par exemple en opposition avec un travail en raideur) et dont les autres sont dictées par l'expérience (accorder, par exemple, la liberté d'action à chacun en opposition au travail d'ensemble automatique, cadencé et uniformisé). 

 Les règles fondamentales peuvent être regroupées en :

1° continuité du travail

La séance se déroule de manière continue, sans arrêt ou immobilisation dans un parfait enchaînement des différents exercices afin de permettre le développement de la résistance générale et en particulier le souffle.

2° alternance des efforts contraires

La continuité du travail s'obtient en suivant la règle de l'alternance des efforts : un effort modéré succédant toujours à un effort plus intense

Un grimper à la corde (effort) sera suivi d'une marche allure moyenne (contre effort)

3° gradation d'intensite des efforts

Tout en respectant la règle de l'alternance des efforts, l'intensité du travail ira croissante tout au long de la séance

4° echauffement initial et retour au calme final

La séance débute par un échauffement, activant le cours du sang et la respiration et échauffant les muscles et articulations.

Elle se termine par un apaisement pour permettre à la respiration et au coeur de reprendre leur rythme ordinaire.

5° dosage et individualisation des efforts

Le dosage ou l'intensité des efforts doit toujours être en rapport avec les moyens physiques de chacun, même en séance collective.

Exemple : le choix du passage sur les rochers sera en adéquation avec les possibilités de chacun.

Ailleurs ce sera le nombre de saut, la hauteur de l'obstacle, etc... qui  sera propre à chaque personne.

6° travail en souplesse

La souplesse est une des caractéristiques essentielles du geste naturel sans laquelle aucun perfectionnement n'est possible.

Toute raideur ou tout exercice qui oblige les muscles à se contracter faussement ou inutilement est à éviter.

7° ATTITUDE CORRECTE ET RESPIRATION AMPLE

Une attitude correcte, c'est à dire poitrine légèrement bombée, épaules en arrière et abaissées, dos droit, ventre effacé etc...  doit être recherchée.

Une respiration ample avec notamment des expirations violentes et profondes permettront de combattre l'essoufflement.

8° LIBERTE COMPLETE DE CHACUN MeME  EN TRAVAIL COLLLECTIF

Chacun travaille à son rythme et en fonction des ses capacités. L'effort est individualisé et permet d'obtenir le meilleur rendement et perfectionnement. 

Tout travail collectif avec un rythme imposé est à proscrire.

9° CULTURE DE LA VITESSE ET DE L'ADRESSE

La vitesse, mentale, nerveuse et musculaire  est un élément capital de la force.

Elle doit être recherchée et demande de la volonté.

L'adresse, c'est à dire la précision et la justesse des mouvements est également une qualité essentielle à cultiver.

10° CORRECTION DES POINTS FAIBLES DE CHACUN

Une attention particulière sera porter aux points faibles de chacun afin de choisir les exercices les plus appropriés pour les combattre.  

11° pROFITER DE L'AIR ET DU SOLEIL -

 

     Endurcissement aux intempéries

Afin de profiter au mieux des effets vitalisants de l'air et du soleil, une tenue légère, (adaptée aux conditions  météo) est à privilégier. Là encore, le dosage et l'individualisation seront de règle.

C'est également un excellent moyen d'endurcir le corps aux intempéries et de développer la résistance générale.

12° laisser la joie s'exprimer

Le travail naturel porte naturellement à la joie et l'enthousiasme par suite du bien être et euphorie ressentis.

Cette joie de se mouvoir doit pouvoir se manifester librement, surtout chez les enfants, par des cris ou des chants.

Des petits jeux ou des danses peuvent parfois conclure une séance. 

13° cultiver le controle de soi et l'energie

L'énergie et autres qualités d'action (courage, volonté, sang froid, fermeté,... ) doit s'obtenir par:

 - l'exécution d'exercices difficiles, présentant un certain danger ou nécessitant de vaincre ses peurs (de tomber, sauter, plonger etc...)

  - la volonté de réussir tel ou tel exercice ou performance

 - la valeur d'exemple de l'entraîneur etc...

14° cultiver les sentiments altruistes

La culture des sentiments altruistes, loyaux ou de solidarité etc... se développe :

- par l'entraide (passages d'obstacles, encouragements etc )

- par la citation de faits exemplaires,

 - par l'exemple même de l'entraîneur etc...                 

15° cultiver l'emulation et l'auto emulation

Le travail en commun ainsi que de petits concours périodiques incitent au perfectionnement.

L'établissement de fiches individuelles d'épreuves cotées et chiffrées crée et entretient une émulation ainsi qu'une auto-émulation

Les 12 premiers principes sont une manière de faire en respectant les lois de la nature.

Les  3 derniers sont propres à l'homme dans sa manière de se respecter  soi-même, s'élever, et de respecter les autres.